La vérité de Ninja -Encyclopédie ninja-

Un ninja griffe son ennemi avec un nekode

Nekode

Une main avec des nekode sur chaque doigt

En Asie orientale, de petites armes furent inventées à l’ancien temps qui s’appelaient « Anki ( 暗器 ) » et qui ne se limitaient pas seulement aux ninjas. La définition du anki est quelque chose d’assez petit pour être emporté par un homme dans le but de se défendre ou d’assassiner. Les ankis étaient camouflés afin de sembler un outil et non une arme en les voyant. Nous trouvons souvent de telles armes dans les arts martiaux chinois mais il y avait beaucoup plus de ankis utilisés par les ninjas que par les combattants de kung-fu. Le nekode ( 猫手 ) était l’un deux. Le nekode est un capuchon de fer à mettre sur le doigt qui a un poids d’environ 70 g. Au sommet du nekode était attaché un ongle tranchant. En japonais, « Neko ( 猫 ) » signifie « chat », et « de ( 手 ) » signifie « main ». La forme de la main d’un homme portant un nekode à ses doigts ressemblent à la main d’un chat, c’est pourquoi il lui fut donné le nom « nekode ». Avant de mettre le nekode, le ninja appliquait du poison sur l’ongle, de sorte que lorsqu’il griffait son ennemi, il serait à même de le tuer avec une simple égratignure. Une théorie suggère la possibilité que le ninja fut capable de grimper aux remparts en les ayant mis mais, selon toute vraisemblance, ce n’était probablement pas possible car ils se serait détachés facilement.

 

Des armes similaires au nekode qui sont des sortes de anki comprennent, entre autres, le « kakute », le « tekken », le « tekko-kagi », le « shikomi-tessen ( 仕込み鉄扇 ) », le « shikomo-hibashi ( 仕込み火箸 ) » et le « nigiri-teppo ». Dans le passé, les personnes âgées pouvaient utiliser le anki comme protection mais, dans les temps modernes, porter de tels objets en rue vous ferait probablement arrêter. Pour cette raison, le anki devrait à présent être apprécié uniquement comme objet de collection.