La vérité de Ninja -Encyclopédie ninja-

« To-Jutsu », la technique pour grimper sur un mur en pierre, ou sur le mur d’un château

Des Ninjas qui montent

sur le mur d’un château

Les Japonais avaient l’habitude de faire des choses avec leurs méthodes et leurs habitudes qu’ils appelaient « Jutsu (術) ». Tous les Japonais le pratiquaient, pas uniquement les Ninjas. En japonais, « ninjutus (忍術) » signifie « les techniques de Ninjas ». Il y avaient plusieurs sortes de « ninjutsu », l’une d’entre elles était le « To-Jutsu (登術) », qui consiste à grimper très haut. Bien entendu, tous les Japonais pratiquaient cette technique qui faisait partie de leur culture. C’est de là que vient le ninjutus.
Comme expliqué avant, les Ninjas étaient des personnes de poids léger, souvent moins de 60 kilos. Malgré leur petite carrure, la force de leurs doigts était très impressionnante et ils étaient extrêmement bien coordonnés. Il était possible pour un maître de Tojutsu de grimper quasiment partout. On peut dire que les aptitudes des Ninjas étaient égales à celles des professionnels de l’escalade libre d’aujourd’hui. Ils utilisaient certains outils pour grimper sur les murs des châteaux et sur n’importe qule mur en pierre. Je vais vous présenter le « shinobi-kumade (忍び熊手) » qui est fait partie des « Toki (登器) », les accessoires utilisés afin de grimper sur les endroits en hauteur.

Shinobi-Kumade

Shinobi-Kumade

Shinobi-Kumade

Le « Shinobi-Kumade (忍び熊手) » est un élément pliable, composé de plusieurs tubes en bois courts autour d’un corde épaisse. Un crochet en fer est attaché à l’extrémité de cet objet. Les Ninjas le lançaient afin de pouvoir s’accrocher au sommet et grimper le long des tubes.
La conception de cet outil est remarquable, car il peut être utilisé comme une échelle et est transportable. Le « Shinobi-Kumade » était très utile, mais avait également quelques points négatifs. Par exemple, quand les tubes étaient trop longs, il devenait difficile de les porter pour les Ninjas, et grimper leur demandait également beaucoup de force. Ces échelles mesuraient 3 mètres de long et pesaient moins de 300g. Leurs usages étaient donc limité à des murs peu hauts et était différent selon les situations. En résumé, le « Shinobi-Kumade » était utilisé pour un certaine catégorie de murs, et pour certains usages.