La vérité de Ninja -Encyclopédie ninja-

Les ninjas montaient aux murs en utilisant des kaginawa

Kaginawa

Kaginawa

On raconte que les ninjas avaient toujours 6 outils sur eux pendant leurs missions, appelés « Shinobi Rokugu (忍び六具) ». Ces outils sont classés ci-dessous. Le « kaginawa (かぎ縄) », un outil d'escalade, l'« inro (印籠) », une petite boîte contenant des médicaments, le « sekihitsu (石筆) », un crayon fait de charbon ou d'argile, le « Sanjaku Tenugui (三尺手ぬぐい) », une serviette en coton d'une longueur de 910 mm, le « Hidane (火種) », un petit bois et l'« amigasa (編み笠) », un chapeau de paille gansé.
Ceci n'était pas un équipement réservé aux ninjas, mais plutôt une tenue de tous les jours que les voyageurs ordinaires portaient à l'époque. Les ninjas ne pouvaient pas emmener beaucoup d'objets avec eux en mission, mais ils tiraient le maximum du peu qu'ils avaient.

 

Le « kaginawa » pouvait être utilisé à différentes fins

Le kaginawa était un outil utilisé essentiellement pour escalader les lieux en hauteur. De construction simple, il se composait d'une corde d'environ 5 mètres de long au bout de laquelle un crochet en fer était accroché. Les ninjas lançaient le crochet qui leur assurait une prise en hauteur, puis commençaient leur ascension le long de la corde. Parfois, ils utilisaient une faucille plutôt qu'un crochet. Les ninjas employaient aussi les kaginawa d'autres façons. Ainsi, ils pouvaient s'en servir d'armes en les lançant sur quelqu'un. Ils pouvaient aussi utiliser la corde pour ficeler des choses, ligoter leurs opposants ou attacher un bateau ennemi à un apontement pour leur donner le temps de s'enfuir. Les kaginawa pouvaient aussi être employés de la façon suivante : le ninja attendait son ennemi. Grâce au crochet, il plaçait le kaginama au bas d'une porte et tendait la corde de part et d'autre de l'ouverture. Lorsqu'un ennemi entrait, il trébuchait alors et le ninja pouvait l'attaquer avec son épée. On comprend grâce aux différentes utilisations du kaginawa décrites ci-dessus pourquoi les ninjas en avaient fait un de leurs outils indispensables.