La vérité de Ninja -Encyclopédie ninja-

Les moyens dont disposaient les ninjas pour franchir les douves des châteaux

Mizugumo

Mizugumo

En général, les Japonais construisaient plusieurs obstacles autour des châteaux et le principal obstacle était les fossés remplis d'eau. Durant la période des Royaumes combattants et lors d'une guerre, c'était vraiment difficile pour les troupes d'arriver au centre d'un château lorsqu'il y avait une douve qui l'entourait. Cela était le cas non seulement des armées, mais également pour chaque « agent provocateur individuel » notamment les « ninjas », parce que pendant la journée, les envahisseurs étaient entièrement visibles depuis le centre du château. Les ninjas seraient tués si on les ciblait de l'intérieur mais si les ninjas ne pouvaient pas franchir les douves, ils ne rateraient jamais leurs cibles. Les « Ninjas » ont trouvé des solutions pour entrer secrètement dans le château qu'ils nommaient « Suijutsu (水術) ».
La première méthode la plus évidente était de nager au-dessus des douves lorsqu'il faisait nuit. Dans ce cas, les ninjas devaient nager avec leurs vêtements. Vous pouvez penser qu'il serait plus rationnel de le faire sans vêtements, mais en réalité, il y avait toujours la possibilité que leurs ennemis aient pausé des pièges, comme mettre des serpents ou des sangsues dans l'eau. Alors, les ninjas entraient dans les douves sans se déshabiller et ils portaient une grande feuille sur leur tête pour se camoufler et portaient « l'Ukidasuki (浮きだすき) ». L'Ukidasuki signifie la vessie et il est fait à partir des entrailles des animaux. L’Ukidasuki leur offrait la flottaison nécessaire en étant rempli d'air. Naturellement, les ninjas avaient les compétences pour surmonter la froideur de l'eau. Ils badigeonnaient leurs yeux, leurs nez et leurs anus à l'huile d'anis étoilé avant de plonger dans l'eau et ils réchauffaient leurs corps en buvant du saké (酒).

Les outils Suijutsu des Ninjas

Bien que les ninjas aient certaines techniques pour nager à travers les douves, ils voulaient éviter de plonger dans l'eau et de révéler leurs véritables intentions, parce que s’ils sont mouillés, il leur serait impossible d'utiliser les armes à feu ou la poudre à canon. Les vêtements mouillés rendraient leur mobilité difficile, et s'il faisait trop froid, des problèmes de santé surgiraient. Les Ninjas ont alors élaboré des outils pour franchir les douves sans se mouiller, ceux-ci sont mentionnés ci-dessous.
Les « Ninjas » ont construit des radeaux improvisés appelés « Kame-Ikada (瓶いかだ) ». En japonais, « Kame » signifie bouteille et « Ikada » signifie radeau. Les Ninjas ont profité de la flottabilité des bouteilles vides et ont fabriqué un radeau avec des bouteilles et des tiges de bambou ou de bois. Les Ninjas avaient également rassemblé des quenouilles qui poussaient sur la rive des étangs ou des marécages et les avaient ficelés avec une corde. Comme une liasse de quenouilles pouvait flotter sur l'eau, les ninjas les avaient jointes à des bûches pour faire un radeau de fortune.

« Mizugumo »

L'outil Suijutsu le plus célèbre est le « Mizugumo (水蜘蛛) ». En japonais, « Mizu (水) » signifie l'eau, « Kumo (蜘蛛) » signifie araignée. Le Mizugumo a été introduit dans le « Bansenshukai (萬川集海) », qui est une œuvre ésotérique à propos des ninjas et du ninjutsu rédigée à l'époque d'Edo et comprenant des illustrations. Le Mizugumo est une boucle de morceaux de bois combinés avec un diamètre d'environ 700 mm. Il y a eu beaucoup de discussions sur la façon d'utiliser le mizugumo. En y pensant de façon pratique, la forme du mizugumo a fait croire aux gens que les ninjas le portaient aux pieds et marchaient sur l'eau. Toutefois, la flottabilité du mizugumo est trop faible pour soutenir un adulte, seulement un enfant serait assez léger pour qu'ils maintiennent une bonne flottabilité. Le deuxième avis est que les ninjas montaient sur le mizugumo comme sur un bateau avec des flotteurs de natation et ils ramaient avec une rame, mais admettons que cette méthode est la bonne, on ne sait pas ce qui devait servir de flotteurs de natation.
Enfin, l'idée la plus convaincante est que le mizugumo servait après que les ninjas auraient franchi le marécage. Sur les douves des châteaux japonais, il y avait certains endroits qui étaient des marécages. Souvent, ils ont été les points aveugles de la citadelle intérieure. L'opinion populaire soutenait l'idée que les ninjas devaient passer à travers les marécages en portant le mizugumo sur leurs deux pieds. Dans ce cas, il est certainement possible que les mizugumos supportent le poids d'un ninja, et peut-être que le nom de cet outil « Mizugumo » était une ruse. Comme expliqué précédemment, en japonais « Mizu (水) » signifie l'eau donc si quelqu'un connaissait le nom et la forme de cet équipement, il penserait que le Mizugumo avait un rapport avec l'eau, au lieu de le considérer comme un outil pour franchir les marécages, mais cela aussi n'est qu'une hypothèse.
Le fait est que l'utilisation du mizugumo reste sujet au débat et qu'il existe un certain nombre de théories.