La vérité de Ninja -Encyclopédie ninja-

Le poing métallique du ninja ou « tekken »

Tekken

Le tekken

L’utilisation du poing métallique remonte à des lustres. L’origine de la boxe est aussi ancienne que celle des humains, surtout si l’on prend en compte les combats au corps à corps. C’est une évidence, le poing de l’homme est plutôt fragile comparé à celui qui a été moulé dans du fer. Cette constitution en métal permet au tekken d’être utilisé un nombre incalculable de fois. Au fil des siècles, les hommes ont adopté cette arme que l’on insère entre les mains et qui remplace les poings naturels. Ces poings métalliques sont similaires aux « cestus », utilisés dans la Rome antique par les boxeurs ou les poings américains utilisés dans l’Ouest américain. Au Japon, on les appelle les « tekken (鉄拳) ».
Ils sont fabriqués en fer et ont une longueur se situant entre 100 à 120 mm pour un poids compris entre 200 et 250 g. Il existe deux types de tekken. L’un présente une surface plate, tandis que l’autre est doté de coins reliés à une surface plate.
Les ninjas inséraient leurs doigts dans les tekken en agrippaient celles-ci à l’arme.
Bien sûr, les ninjas pouvaient infliger des blessures à leur ennemi rien qu’en utilisant leur tekken, mais pas uniquement. Les coins qui complètent ces poings métalliques pouvaient également être utilisés pour frapper l’ennemi en orientant le côté de cette arme en direction de l’ennemi. Il existait de multiples façons d’utiliser un tekken. Un ninja pouvait par exemple tenir le tekken rien qu’avec son index pour frapper son ennemi en le sortant de sa poche, où il était caché. Cette attaque prenait l’ennemi par surprise en causant un traumatisme à ce dernier. Les tekkens ne servaient pas à tuer un ennemi, mais étaient parfaits pour lui infliger des blessures, un traumatisme ou le désorienter. Ils permettaient aux ninjas de s’échapper ou de poursuivre leur raid. Les ninjas étaient également en mesure de parer un coup de sabre ou une arme en utilisant leur tekken. Le mérite de tekkens réside dans leur très petite taille et leur utilisation facile. Ils pouvaient être dissimulés sans problèmes tout en se révélant d’une efficacité redoutable au cours des combats.